Vélo Club Les Mureaux

Le Club

Club phare de la région parisienne durant les années 70 jusqu’aux années 2000, qui a vu passer des coureurs comme Stéphane Félix, Philippe Ropars, Jean Claude Milcent ou encore James Seremes, Sylvain Darrigand et Grégory Baugé, le VC les Mureaux (Yvelines) a failli disparaître du paysage francilien en 2009, comme beaucoup le font chaque année. Repris par Jean Pierre Lignoux cette même année, le club yvelinois retrouve peu à peu des couleurs.

«J’ai décidé de prendre la tête du VCM en 2009 pour que le Club continue à vivre; membre depuis de très nombreuses années, il m’était impossible de voir ce club dissout ce qui aurait été le cas si je n’avais pas pris la présidence» explique Jean Pierre Lignoux. Qui a démarré sa carrière sportive en tant que cadet 2ème année au VCM en 1973 à l’âge de 16 ans jusqu’en 1980 avant de s’orienter vers le triathlon (Poissy Triathlon) durant 12 ans avec l’équipe pro; puis de revenir aux Mureaux en 1998.

Le président fixe les grandes lignes du projet du VC Mureaux qui s’échelonne sur deux ans.
«Avoir une équipe 3 catégorie compétitive, appuyée par une équipe juniors (le club a un partenariat avec l’EC Verneuil-Vernouillet-Triel qui adresse ses coureurs lorsqu’il passe juniors).
Si nous obtenons un créneau et notre budget le permet notre club investira le Vélodrome de St Quentin, nous avons le projet d’organiser un cyclo-cross en fin d’année (novembre ou décembre 2014)».

Avec l’arrivée du Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines et l’installation des bureaux de la FFC et du Comité d’Ile-de-France, Jean-Pierre Lignoux espère que cela «va redynamiser les clubs des Yvelines, et que le cyclisme va progresser dans notre département, avec davantage de courses». Rappelons que le département a accueilli la dernière étape du Tour de France en 2013 (Versailles-Paris) et accueille depuis cinq ans le prologue de la course au soleil, Paris Nice, disputée en mars.

Groupe 2016 VCM web